Home Astuces Comment bien choisir son poste a souder arc

Comment bien choisir son poste a souder arc

0
Comment bien choisir son poste a souder arc

Le poste à souder est un outil essentiel pour les travaux de soudure. Il est important de choisir le bon poste à souder en fonction de vos besoins et de votre budget. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le poste à souder idéal.

L’arc de soudage est l’un des éléments les plus importants du processus de soudage

Soudage à l’arc électrique est un processus de soudage dans lequel l’énergie nécessaire pour produire l’arc est fournie par un courant électrique. L’arc de soudage est produit entre l’électrode de soudage et la pièce à souder. L’électrode est alimentée en courant électrique par un poste à souder. Lorsque l’arc est établi, il y a une zone de fusion entre l’électrode et la pièce à souder. L’électrode fond et forme une poche de fusion. Le métal en fusion est déposé dans la poche de fusion et refroidi par l’arrivée d’air frais.

La sélection du bon type d’arc électrique pour votre application est importante pour obtenir les meilleurs résultats de soudage

Il y a différents types d’arc électrique, chacun avec ses propres caractéristiques et avantages.

Les types d’arc électrique les plus courants sont:

TIG (tungstène inert gas): ce type d’arc électrique est utilisé pour le soudage des métaux non ferreux tels que l’aluminium, le cuivre, le magnésium, etc. L’arc est créé entre l’électrode en tungstène et le métal à souder, et l’air est purgé de l’espace de soudage par un gaz inerte pour prévenir la contamination de la zone de soudage.

MIG (metal inert gas): ce type d’arc électrique est utilisé pour le soudage des métaux ferreux et non ferreux. L’arc est créé entre l’électrode en fil fournie par un fil métallique continu et le métal à souder, et l’air est purgé de l’espace de soudage par un gaz inerte pour prévenir la contamination de la zone de soudage.

MAG (metal active gas): ce type d’arc électrique est utilisé pour le soudage des métaux ferreux. L’arc est créé entre l’électrode en fil fournie par un fil métallique continu et le métal à souder, et l’air est purgé de l’espace de soudage par un gaz actif pour prévenir la contamination de la zone de soudage.

Lire aussi :  Comment faire une meche ?

Plasma: ce type d’arc électrique est utilisé pour le coupage et le soudage des métaux ferreux et non ferreux. L’arc est créé entre l’électrode en fil fournie par un fil métallique continu et le métal à souder, et l’air est purgé de l’espace de soudage par un jet de gaz ionisé pour prévenir la contamination de la zone de soudage.

Pour choisir le bon type d’arc électrique, vous devez d’abord déterminer le type de métal que vous allez souder. Ensuite, vous devez déterminer le type de joint que vous allez faire. Les types de joint les plus courants sont:

Soudure à bout touchant: ce type de joint est fait en plaçant l’extrémité d’un morceau de métal contre l’extrémité d’un autre morceau de métal

Il existe différents types d’arcs électriques, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients

L’arc électrique est produit par une étincelle entre l’électrode et le métal de base, ce qui produit des températures allant jusqu’à 6 000 degrés Celsius. L’énergie produite par l’arc est utilisée pour fondre l’électrode et le métal de base, ce qui crée une pool de soudure.

L’arc électrique est le type d’arc le plus couramment utilisé en soudage. Il est produit par une étincelle entre l’électrode et le métal de base, ce qui produit des températures allant jusqu’à 6 000 degrés Celsius. L’énergie produite par l’arc est utilisée pour fondre l’électrode et le métal de base, ce qui crée une pool de soudure.

Le courant d’arc, la vitesse d’arc et la tension d’arc sont les trois principaux paramètres qui doivent être pris en compte lors du choix d’un arc électrique

Le poste à souder est un appareil électrique qui est utilisé pour souder ensemble deux pièces métalliques en utilisant un courant électrique pour produire une zone fondue entre les pièces. L’arc électrique est créé en plaçant une électrode en contact avec le métal à souder, puis en appliquant un courant électrique entre l’électrode et le métal. Le courant électrique produit une zone fondue entre les deux métaux, ce qui permet aux deux pièces de fusionner ensemble.

La sélection du bon type de gaz de soudage est également importante pour obtenir les meilleurs résultats de soudage

Si vous avez besoin de souder de l’acier inoxydable, de l’aluminium ou d’autres métaux non ferreux, vous aurez besoin d’un gaz différent du gaz que vous utiliseriez pour souder de l’acier au carbone.

Lire aussi :  Comment calculer un volume d'un cone

Les postes à souder MIG sont également connus sous le nom de postes à souder semi-automatiques.

Ils utilisent un fil métallique comme électrode et un gaz de protection pour souder les métaux.

Le fil est alimenté par un rouleau et est soudé au métal par une étincelle électrique.

Les postes à souder MIG sont les plus couramment utilisés pour souder l’acier au carbone, l’acier inoxydable, l’aluminium et d’autres métaux non ferreux.

Les postes à souder TIG sont également connus sous le nom de postes à souder à l’arc.

Ils utilisent une tige en tungstène comme électrode et ne nécessitent pas de gaz de protection.

La tige est tenue dans une main et l’autre main est utilisée pour tenir un arc électrique entre la tige et le métal à souder.

Les postes à souder TIG sont couramment utilisés pour souder l’acier inoxydable, l’aluminium, le cuivre et d’autres métaux non ferreux.

Les postes à souder à l’arc sont également connus sous le nom de postes à souder MMA.

Ils utilisent une tige en acier comme électrode et ne nécessitent pas de gaz de protection.

La tige est tenue dans une main et l’autre main est utilisée pour tenir un arc électrique entre la tige et le métal à souder.

Les postes à souder MMA sont couramment utilisés pour souder l’acier au carbone, l’acier inoxydable, l’aluminium et d’autres métaux non ferreux.

Il existe différents types de gaz de soudage, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients

Certains gaz sont plus adaptés à certains types de métaux ou à certaines techniques de soudage que d’autres. L’oxygène est un gaz communément utilisé dans le soudage à l’arc, car il permet une fusion plus rapide du métal. L’azote, l’hélium et l’hydrogène sont également des gaz couramment utilisés dans le soudage à l’arc, car ils peuvent réduire la turbulence de l’arc et fournir un meilleur contrôle de la fusion du métal.

Les gaz de soudage inerte tels que l’argon et le méthane sont couramment utilisés dans le soudage TIG, car ils empêchent la contamination du métal par l’oxygène et l’hydrogène. Le CO2 est également couramment utilisé dans le soudage MIG, car il est moins cher que l’argon et peut aider à réduire la turbulence de l’arc.

Il est important de choisir le bon poste à souder ARC en fonction de vos besoins. Prenez le temps de comparer les différents modèles et de lire les avis des utilisateurs avant de faire votre choix. Ensuite, suivez les instructions du fabricant pour utiliser votre poste à souder ARC de manière sécuritaire et efficace.