Apm-online.fr » Conseils e-cigarette » Comment faire du cloud chasing ?

Comment faire du cloud chasing ?

Sport ou art de vivre, le Cloud Chasing ne cesse de conquérir des adeptes dans le monde de la vape. Ce concept, élevé au titre de sport par certains amateurs, consiste à produire de gros nuages de vapeur à l’aide de puissants matériels de vape. Et vous, si vous êtes tentés par le concept, découvrez ici page comment réussir à faire du cloud chasing…

Le matériel nécessaire à la pratique du cloud chasing

Pour faire du cloud chasing, il est important d’avoir les bons matériels. De préférence, optez pour une vapoteuse de qualité avec une bonne capacité d’accus. Pour réussir dans cette discipline, vous aurez également besoin des matériels suivants.

D’une box avec de basses résistances

Préférez les box qui sont dotées de doubles accus. Assurez-vous que ces accus disposent d’un courant de décharge assez élevé. Ne cherchez pas à vous procurer des accus bon marché qui risqueraient de vous desservir.

D’un bon atomiseur ou dripper avec des airflows conséquents

De préférence, optez pour un plateau suffisamment grand pour contenir les coils dirigés vapeur. Vous disposez en plus d’une grande surface de chauffe. Il faut dire que certains clouds chasers n’hésitent pas à retirer le drip tip afin d’inhaler un maximum de vapeur.

D’un clearo

Ce matériel serait utile pour ceux qui sont encore à leur début dans la vape.

Comment choisir le cotonnage, l’airflow et la composition de l’e-liquide PG/VG ?

En matière de cloud chasing, rien de tel qu’un bon cotonnage pour produire d’énormes nuées de vapeur. Pour avoir ce résultat, il faut utiliser les cotons ayant de bonne qualité d’absorption. De même, veillez à bien disposer le coton en dessous du coil. La qualité du cotonnage est essentielle pour bien utiliser l’e-liquide.

Pour ce qui concerne l’utilisation des airflows, il est important de les laisser ouverts au maximum pour produire des vapeurs denses. En fonction de la qualité de votre atomiseur ou du dripper, les airflows pourront être plus ou moins fermés pour éviter que la vapeur soit trop fine.

Pour obtenir une vapeur bien épaisse, il faudra aussi tenir compte de la composition de votre eliquide. À ce niveau, sachez qu’un peu de Propylène Glycol est suffisant pour donner la saveur qu’il faut. Ajoutez une bonne dose de Glycérine Végétale à cela et vous obtenez une quantité abondante de nuages de vapeur. Ce qu’il faut, ce sont des e-liquides avec un taux de Glycérine Végétale important.

S’entrainer à faire du cloud chasing

Avoir du bon matériel ne suffit pas pour faire du cloud chasing. C’est ici qu’intervient le côté « sport » de la discipline. En effet, la pratique du cloud chasing necessite des poumons très en formes.

L’entraînement sportif ici consiste à pratiquer des techniques de respirations profondes. Ce faisant, vous parviendrez à perfectionner votre technique d’inspiration et d’expiration, toute chose indispensable pour faire du cloud chasing. Les clouds chasers s’emploient également à utiliser la technique dite des « rip trippers ». Elle consiste à reculer en expirant. Elle permet au vapoteur d’avoir une plus grande maîtrise de sa vape.

En fin de compte, un entraînement soutenu doit accompagner des matériels de qualité pour réussir à produire une bonne quantité de nuages. Cela dit, il faudrait privilégier l’entraînement dans des locaux privés afin d’éviter d’indisposer ceux qui vous entourent.